Cascadeur

Tours d’horizon

Le cascadeur est un professionnel chargé de remplacer un acteur lors de scènes potentiellement dangereuses ou qui comportent un risque de blessures.

En tant que doublure de l’acteur, il devra être vêtu et coiffé comme ce dernier de façon à ce que la scène soit la plus réaliste possible. Avant d’entrer en action, le cascadeur devra établir avec le réalisateur ou le coordinateur des cascades, les besoins et les intentions au sujet de la scène à  « jouer »..

Certains cascadeurs peuvent être spécialisés dans un type de cascade particulier.

Il existe quatre grandes disciplines de la cascade :

  • La cascade physique : combat, torche humaine…
  • La cascade mécanique : tonneaux de voiture, dérapage moto, saut de jet ski, d’avion…
  • La cascade équestre : chute de cheval…
  • La cascade aquatique : sur ou sous l’eau

Le cascadeur devra préparer et installer tous les équipements nécessaires en s’assurant de la qualité du matériel, de la sécurité des installations, de l’espace nécessaire, etc.

 

 

Objectifs

Le programme de formation a pour but de développer les compétences et les capacités nécessaires au cascadeur afin de pouvoir « jouer » avec la caméra et d’élaborer ensuite des plans et de réfléchir aux opérations nécessaires afin d’effectuer les cascades nécessaires. Il doit également être prêt à répéter plusieurs fois la même scène et à réciter les mêmes répliques jusqu’à obtention du résultat souhaité par le réalisateur ou le metteur en scène.

L’étudiant pourra ainsi apprendre de façon détaillée les pratiques professionnelles du métier de cascadeur :

  • Goût pour le sport (arts martiaux, équitation, acrobatie, escalade, pilotage…)
  • Posséder des compétences techniques pour exécuter des tâches manuelles propres aux cascades
  • Connaitre l’anglais (pour les productions internationales)
  • Calculer les risques
  • Négocier les contrats
  • Respecter les règles de sécurité
  • Détecter les anomalies et problèmes et trouver des solutions

 

 

Infos

L’école privilégie un apprentissage pratique c’est-à-dire « apprendre en faisant ». Dans notre cursus, l’étudiant sera impliqué dans différentes situations (fictives ou réelles) afin d’utiliser les compétences acquises en les faisant évoluer tout au long de sa formation.

L’enseignement sera dispensé par cycle d’apprentissage. Le cursus d’un cycle aboutira à la réalisation d’un projet. Le projet sera individuel (exposé sous forme écrite ou numérique) ou collectif.

Dans le cursus d’apprentissage de l’étudiant, le visionnage et le décryptage filmique, les travaux dirigés ou travaux accompagnés font partie intégrante de la formation.

La formation d’assistant réalisateur de films de synthèse s’articule autour de 5 cycles d’apprentissage (7 – 8 semaines par rythme scolaire) pour une année d’étude rythmée par des projets individuels ou collectifs.

La thématique est imposée par la direction des écoles. Elle peut se décliner aussi en projets libres. En abordant des thématiques aussi diverses que variées et en utilisant différentes techniques et procédures, l’étudiant devra disposer d’outils d’analyses précis, exprimer son émotion et éduquer son regard sur des séquences choisies dans les cinématographies de toutes les époques et de toutes les nationalités.

Le cursus permet d’approfondir l’apprentissage de la 3D et de la mise en scène (écriture, storyboard, réalisation).

L’originalité de notre approche est de permettre à nos étudiants d’appréhender, dès la première année, toutes les étapes de conception/réalisation d’un film d’animation afin d’amener progressivement nos étudiants à acquérir les compétences attendues pour travailler sur un long métrage. Notre enseignement est centré sur le travail en équipe.

L’organisation par cycle d’apprentissage (période) permet aux étudiants d’apprendre d’une manière inductive, en tirant des conclusions à partir de l’expérience vécue.

L’organisation modulaire permet le développement d’une approche des principes et des techniques des différents cours et ateliers: observation, écriture, introduction à la technique du plateau et analyse.

L’étudiant pourra ainsi appréhender de manière globale et créative les outils d’observation et la connaissance de la réalité ainsi que les spécificités et les qualités requises pour le travail en équipe.

En règle générale, l’évaluation sera effectuée tout au long de la formation (épreuves partielles, présence, participation, etc.). Chaque module d’un cycle d’apprentissage est couplé à un projet spécifique. Celui-ci sera acquis par la présentation d’une épreuve finale (ou une somme d’évaluations partielles).

La validation finale de chaque cycle correspond à l’acquisition d’au moins 80% des modules ainsi que l’obtention minimale de la mention « satisfaisant » pour que le projet de fin de cycle (période) soit validé par le collège des enseignants.

Nos partenaires peuvent vous proposer cette formation

 

Nos partenaires

Haut de page