Bienvenue

Bienvenue sur le site de l’école de cinéma de Genève, Lausanne et de New-York.

Nous sommes un établissement d’enseignement supérieur cinématographique destiné à former des professionnels dans les métiers du cinéma. N’hésitez pas a découvrir les métiers du cinéma et nos formations grâce aux liens ci-dessous, ou via le menu principal.

Acteur

L’acteur ou le comédien est la personne qui interprète un rôle, joue un personnage imaginé par un scénariste, un écrivain et un auteur et mis en scène dans une production cinématographique, télévisuelle ou théâtrale.

L’acteur doit prendre connaissance du texte et étudier la psychologie de son personnage, notamment en participant à des lectures et à des répétitions. Il doit également s’approprier les gestes et les expressions associés au rôle en y ajoutant une touche personnelle, tout en essayant de faire passer au public les idées du réalisateur ou du metteur en scène et de les respecter. Il construit son personnage, étudie avec soin le rôle sous toutes ses facettes afin de rendre une interprétation aussi réaliste et convaincante que possible.

Caméraman

Un caméraman ou cadreur est un technicien qui a une caméra en main et qui la dirige lors de prises de vues pour le cinéma ou la télévision. Qu’il s’agisse de films ou d’émissions en direct, il est responsable du cadrage. Il choisit le matériel en fonction des prises de vues à réaliser et peut travailler caméra à l’épaule ou diriger une caméra sur pieds, sur rails, etc. L’« opérateur de prise de vues » est un collaborateur essentiel de la mise en scène.

Truquiste (effets spéciaux)

Le technicien des effets spéciaux (monteur-truquiste) conçoit des procédés et du matériel de mise en scène en vue de réaliser des trucages ou des effets visuels et sonores particuliers pour les besoins d’un spectacle, d’un film ou d’un clip vidéo.

Il est responsable de l’installation du matériel et de la production des effets prévus.

Le technicien des effets spéciaux peut se spécialiser dans un type particulier d’effets spéciaux et travailler en collaboration avec une équipe de réalisation.

Maquilleuse effets spéciaux FX

La maquilleuse effet spéciaux (ou la maquilleuse FX) met en valeur une personne ou un objet dans le cadre d’un spectacle, d’un tournage ou d’une séance de photo. Elle manie des pinceaux, des fards, des couleurs, voire des postiches pour adapter un visage à la lumière, ou le vieillir, lui donner un aspect déterminé.

La maquilleuse joue avec les couleurs et l’éclairage pour donner un fond qui s’inscrit dans l’esprit de l’œuvre interprétée ou représentée. Le maquillage relève d’une créativité artistique.

Photographe de plateau

Sur un tournage de film, le photographe de plateau est un technicien chargé de photographier ce qui se passe devant la caméra, et parfois à côté. Il ne participe pas à la fabrication directe du film. Les photos de plateau qu’il réalise, propriétés de la production du film, serviront pour le matériel publicitaire et pour le matériel de presse du film.

Réalisateur de films

Le réalisateur intervient le plus souvent comme le chef d’orchestre de la réalisation filmique. Il travaille à partir du scénario dont il fait une synthèse. Pour chaque séquence à tourner, il rédige une fiche technique comportant toutes les indications nécessaires sur les personnages, le lieu, les décors et l’éclairage. Il établit un planning de tournage qui est ensuite remis aux comédiens et aux techniciens. Il s’assure que le calendrier est respecté. Il le modifie si des événements imprévus surgissent en cours de tournage.

Électro-machiniste

Le machiniste cinéma est en charge de l’installation et de la mise en œuvre de tous les moyens techniques nécessaires à la mise en place du matériel de prises de vues et des éclairages. Il veille à leur utilisation dans le respect des règles de sécurité.

Le machiniste au cinéma, installe et déplace une partie du matériel sur le tournage (trépieds de caméras, grues, tours pour les projecteurs, rails pour le travelling…). Il travaille toujours en équipe (de trois à huit personnes, selon le film), et sous la direction du chef machiniste. L’équipe technique (menuisier, électricien, tapissier, peintre…) peut fabriquer, par exemple, les décors à partir des maquettes conçues par le décorateur-scénographe.

Cascadeur

Le cascadeur est un professionnel chargé de remplacer un acteur lors de scènes potentiellement dangereuses ou qui comportent un risque de blessures.

En tant que doublure de l’acteur, il devra être vêtu et coiffé comme ce dernier de façon à ce que la scène soit la plus réaliste possible. Avant d’entrer en action, le cascadeur devra établir avec le réalisateur ou le coordinateur des cascades, les besoins et les intentions au sujet de la scène à « jouer ».

Monteur de film

Le chef monteur ou monteur film assure l’assemblage des plans et des séquences d’un film, c’est-à-dire le montage, pour en délivrer toute l’« essence » décrite par le scénario et voulue lors du tournage par le réalisateur. Il s’agit d’un travail complexe alliant une partie artistique importante (structure, narration, rythme) à une partie technique (gestion des problèmes de post-production, maîtrise des outils de montage, relation avec le laboratoire cinématographique, avec les monteurs son, etc.). Après avoir reçu le matériel (son, images…) et l’avoir numérisé, il assemble dans l’ordre les différentes séquences filmées séparément, en vue de composer la bande-image finale d’un film ou d’une émission télévisée.

Assistant réalisateur

L’assistant réalisateur intervient le plus souvent comme collaborateur direct du réalisateur :

  • Il met en scène l’histoire à partir de la synthèse du scénario en collaboration avec les chefs de postes, qui sont le directeur de la photographie, l’ingénieur du son, le directeur artistique (ou décorateur), la costumière et le compositeur de musique de films .
  • Il découpe l’action en plans à partir de la mise en scène .

Maquilleur professionnel

Le maquilleur professionnel dans le domaine du cinéma vise à mettre surtout en valeur des effets spéciaux (vieillissement, enlaidissement, etc.). Il peut être amené à utiliser des postiches ou autres artifices afin de créer l’effet désiré.

Avant le tournage et après avoir lu le scénario ou pris connaissance du projet, le maquilleur procède à plusieurs tests afin de trouver le maquillage adéquat. Pour certains rôles, il sera amené à effectuer des recherches documentaires.

Réalisateur de films d’animation 3D

Le réalisateur de films 3D, ou « motion designer », modélise et anime des images de synthèse, statiques ou dynamiques, destinées au web, au cinéma, aux jeux vidéos, ou à la publicité.

Maître de la technique du mouvement, il est d’abord un créateur. Un artiste qui a recours à des technologies avancées pour s’exprimer en 2D et 3D. En terme d’animation, les débouchés professionnels ne manquent pas, attirant de plus en plus de jeunes sur le marché du travail.

Assistant réalisateur 3D

L’assistant réalisateur de films 3D est joue un rôle-clé dans la réalisation des images de synthèse.

Il assiste le réalisateur à modéliser et à animer des images de synthèse, statiques ou dynamiques destinées au web, au cinéma, aux jeux vidéo ou à la publicité.

A l’instar du réalisateur, il collabore à mettre au point la technique du mouvement, il est également un créateur et un artiste qui a recours à des technologies avancées pour s’exprimer en 2D, 3D et même 4D.

Analyste de films

Les théoriciens du cinéma, tout comme l’analyste de film, ont cherché à développer des concepts et à étudier le cinéma comme un art.

L’analyse filmique prend en charge un ensemble très varié de méthodes de recherche sur la signification, l’esthétique, la structure, la technique voire l’intérêt sociologique ou historique d’un objet filmique. La méthode d’analyse varie suivant le film, les époques et les écoles de pensée.

Critique de films

Le métier de critique se situe à l’intersection de deux mondes : le monde du cinéma et le monde des médias. La critique connaît aujourd’hui une mutation, non pas sur le fond, mais sur la forme (le passage de la forme écrite à la forme numérique sur internet).

En donnant son avis sur un film, le critique du cinéma fait appel en même temps au journalisme et à la réflexion en mêlant la théorie du cinéma et l’analyse.

Historien du cinéma

La connaissance de l’histoire d’un art et d’un moyen de communication qui a un siècle d’âge est devenue une discipline à part entière avec ses spécialistes, ses controverses spécifiques, ses débats méthodologiques.

L’historien, comme théoricien du cinéma, problématise certaines questions propres au médium cinéma (rapport au réel), l’approfondissement de notions liées à son langage ou ses procédés de fonctionnement (le montage, la mise en scène, la temporalité, etc.) ainsi que des approches du discours liées au cinéma (la critique, les théories).

Scénariste

Le scénariste écrit le scénario du film. Cela peut être une fiction de long métrage ou de court métrage, une publicité, un téléfilm, un clip ou une série.

L’écriture du scénario est un exercice littéraire très particulier. Un scénario peut être « original » (synopsis) ou l’adaptation d’une œuvre préexistante (roman, pièce de théâtre, film, bande dessinée). En effet, un scénario est un outil de travail, pas une œuvre littéraire. C’est un texte qui contient les éléments nécessaires pour le film mais qui n’est pas le film. C’est un texte de travail destiné à n’être lu que par l’équipe et les acteurs.

Story boarder

Le story boarder est un professionnel qui intervient avant le tournage d’un film. Le story boarder, sur la base du scénario et en collaboration avec le réalisateur, est un dessinateur qui crée un story board (un « scénarimage » en français).

Un scénarimage est un document technique destiné à représenter les différents plans du projet cinématographique. On y voit les cadrages, les angles de prise de vues, la place des acteurs dans le décor ou des rails pour le travelling. Le storyboarder met en images au moyen de dessins, de croquis, et fournit pour chaque plan les indications de mouvements des acteurs (leur place dans le décor), les mouvements de la caméra (angles de prise de vue, cadrage…).

Doubleur (sous titrages)

Le doublage est une technique consistant à substituer à la langue originale de tournage d’une œuvre audiovisuelle (film, série, etc.), une autre langue afin de diffuser cette œuvre dans des pays étrangers. Désormais, la plupart des œuvres audiovisuelles sont à la fois doublées et sous-titrées.

Directeur de la postproduction

Le métier de directeur de post-production est apparu avec l’introduction des nouvelles techniques de montage (informatiques et numériques) qui ont nécessité la création de ce nouveau poste spécifique.

Le directeur de postproduction est un technicien salarié, éventuellement délégué du producteur ou de la société de production, pour la les finitions d’un film jusqu’à la copie standard. Il remplace ou est sous l’autorité du directeur de production.

Directeur de casting

Au cinéma, le directeur de casting ou régisseur de distribution se fait tout d’abord une idée précise du projet à venir en lisant attentivement le scénario et en se renseignant auprès du réalisateur sur son univers. Responsable de la distribution artistique, c’est lui qui sera alors en charge de trouver les comédiens les plus en adéquation avec les rôles proposés. Dans le cas d’un long métrage, le directeur de casting se renseignera également sur le type de budget alloué au film. À partir de ces données artistiques et économiques, il fera ses premières propositions.

Directeur de production

Le directeur de production ou assistant du producteur, organise au nom du producteur la réalisation financière et humaine d’un film. Il est un technicien délégué pour la préparation, le tournage et les finitions d’un film jusqu’à la copie standard.

En dirigeant le travail de production, il définit les besoins en personnel (artistique et technique), constitue l’équipe de production en collaboration avec le réalisateur et le producteur, négocie les rémunérations et les contrats de travail, gère le budget de production et veille à résoudre en cours de production tout problème relatif à l’organisation du travail et du personnel.

Producteur

Le producteur finance les productions audiovisuelles (cinéma ou télévision). En bon chef d’entreprise, le producteur est capable de prendre des risques et de mener à bien les projets dans lesquels il se lance. Il peut être le représentant d’une société de production.

Le producteur réalise des études de marché et établit un budget prévisionnel. Puis il cherche des financements, qui peuvent venir d’institutions ou de chaînes de télévision. Il recrute ensuite des artistes par le biais de castings et il suit la réalisation du projet jusqu’à sa sortie.

Metteur en scène

Le metteur en scène est responsable de la réalisation scénique d’une œuvre théâtrale ou cinématographique. Il adapte le scénario qui prendra la forme d’un film ou d’une pièce de théâtre. En tant que responsable de l’aspect esthétique et dramatique de l’œuvre, il choisit les comédiens ou les acteurs, dirige leur jeu et s’implique dans la conception du décor, des costumes, de l’éclairage et du son.

Directeur de la photographie

Le directeur de la photographie est responsable de la qualité technique et artistique de l’image et donc de la lumière, sur un tournage. Il coordonne les efforts de trois équipes : caméra, machinerie et lumière ou éclairage. Il peut aussi assumer le travail du cadreur. Lorsqu’il ne se consacre qu’à l’éclairage, et qu’un cadreur (caméraman) tient la caméra et assure le cadre, il dirige l’équipe d’électriciens-éclairagistes, celle-ci plaçant  les projecteurs et accessoires selon les directives du directeur de la photographie.

Étalonneur

Le tournage numérique a pris aujourd’hui une place prépondérante, d’abord dans le monde de la télévision, et maintenant dans le monde de la fiction TV et du cinéma. Cela a entraîné souvent la disparition du pré-étalonnage des rushes par le laboratoire, voire le visionnage par l’étalonneur final.

L’étalonnage est avant tout un regard sur un montage, et cette formation initie à l’image comme « vecteur » de sens. Le « Lustre », par la profondeur de son analyse des couleurs, permet à l’étalonneur de rester toujours créatif quel que soit le matériel.

Bruiteur de films

Le bruiteur est la personne chargée de produire les bruits après le tournage et le montage de l’image d’un film. Son activité est le bruitage, l’un des métiers du cinéma. C’est une des étapes de la fabrication d’un film. Il se réalise en postproduction et, en général, après le montage définitif de l’image, dans des auditoriums spécialisés et équipés de différents sols, pour recréer les bruits de pas sur toutes les surfaces possibles ou d’autres accessoires. Les bruiteurs recréent des sons concrets à partir d’objets hétéroclites qu’ils possèdent et accumulent, ainsi qu’ à partir de leur corps.

Compositeur de musique de films

Durant la réalisation d’un film, plusieurs métiers interviennent dans le processus de création du film et de sa musique. La musique de films est un art qui existe depuis environ un siècle.

La création de musique originale est une réelle plus-value artistique et commerciale dans la création de films et documents audiovisuels.

Ingénieur du son

L’ingénieur du son, parfois nommé au cinéma le chef-opérateur du son, ou monteur du son (en anglais, sound mixer, production sound mixer, sound recordist…) est le responsable de la prise de son sur le tournage, travaillant en étroite collaboration avec son assistant, le perchman.

Le monteur du son est aussi en charge du montage son. Il rassemble et assemble d’une façon harmonieuse les éléments sonores d’un film.

Perchman

Le perchman (preneur son ou assistant son) assure la préparation des séances d’enregistrement. Il met en place les matériels de prise de son ou de sonorisation.

Le perchman est responsable du placement du microphone principal, à savoir celui placé au bout d’une perche légère et télescopique. Ainsi, le perchman place et déplace le micro « en temps réel » afin de recueillir le son des voix de chaque comédien pendant les prises. Il est garant de la qualité du son qu’il transmet à l’opérateur son, et doit aussi veiller à ce que, ni la perche, ni le micro ne rentrent dans le champ (ou le cadre) de l’image ou à ne pas faire d’ombre visible.

Costumier, habilleur

Le costumier travaille en étroite collaboration avec le directeur artistique et le scénographe décorateur à partir des maquettes de décors. Leur but étant de coordonner les costumes et les décors.

Le costumier conçoit, dessine et suit la confection des costumes pour des productions cinématographiques, télévisuelles ou pour des représentations de spectacles vivants (théâtre, danse, etc.).

Accessoiriste ensemblier

L’accessoiriste travaille généralement sous l’autorité du scénographe décorateur. Il est chargé de la mise en place des éléments de décor, des accessoires sur un tournage.

Il commence son travail par la prise de connaissance du projet, la lecture du découpage technique et la liste des accessoires qui doivent apparaître dans chaque scène ou à la prise de vue. Il veille à proposer les accessoires nécessaires et adéquats. Il commence alors son travail de recherche, d’adaptation, d’achat ou de confection des différents objets et accessoires.

Scénographe décorateur

Le scénographe décorateur (ou décorateur de films) est responsable de l’apparence générale du décor (des formes, des volumes, des matériaux, couleurs et sons) mais aussi du mobilier, des accessoires et des costumes.

Le scénographe décorateur crée véritablement un univers, en tenant compte de l’espace, du temps et des personnages du texte, tandis que le travail du décorateur est davantage axé sur la construction du décor en tant que tel.

Projectionniste

Un projectionniste (ou opérateur projectionniste) est un technicien chargé des opérations de projection cinématographique, généralement dans une salle de cinéma. Ses tâches sont la réception et l’envoi des films, la préparation (montage ou ingest) et la projection en elle-même. Il est aussi chargé de la sécurité incendie de l’établissement.

Régisseur général

Le régisseur est présent sur tous les plateaux de films. Il collabore avec le directeur de production et il travaille en étroite collaboration avec l’assistant réalisateur. L’objectif principal du régisseur, comme responsable de l’organisation matérielle et logistique d’un tournage, est de faciliter le déroulement des tournages en prenant en charge l’intendance et la logistique.

Le régisseur joue un rôle essentiel. Il facilite la vie des comédiens, présentateurs et techniciens qui s’adressent à lui en cas de souci !

Scripte

Le scripte (historiquement la secrétaire de plateau) assure la continuité des scènes et leur conformité au scénario. Elle note tous les détails du tournage. Elle doit assurer un parfait raccord entre les plans, les scènes et les séquences. Elle travaille aux côtés du réalisateur, avec une pensée constante du montage. En cinéma ou en fiction de manière générale, le scripte prend des notes détaillées sur tout ce qui concerne le tournage de la production afin d’avoir en main tous les éléments d’information qui permettront d’éviter des erreurs de contenu visuel (décors, accessoires, costumes, expressions, etc.).

Portes ouvertes

Nous organisons des journées portes ouvertes, sur rendez-vous, tous les vendredis. Nous nous ferons un plaisir de vous renseigner au cours de cet entretien.
Les prochaines portes ouvertes auront lieu :

Formations

Découvrez nos formations.

Cours du soir

L’Ecole de cinéma dispense des formations sous la forme de cours du soir pour les passionnés du cinéma, à partir de groupe de 5 personnes, pour certaine de nos formations.
N’hésitez pas à cliquer sur l’icône pour en savoir plus!

Formations privées

Des formations mixtes : en ligne et en école sont proposées pour certains métiers.

About us

Fondée, il y a plus de 10 ans, l’Ecole de Cinéma est un établissement supérieur d’enseignement cinématographique destiné à former des professionnels dans les métiers du cinéma.

Outre les formations artistiques et esthétiques, les étudiants reçoivent une formation théorique et technique spécialisée. Les études s’étalent sur un cursus académique d’une durée maximale de 4 ans qui se décline en Certificats professionnels (1ère année), Diplômes professionnels et Bachelors (2ème année), Masters of Arts (3ème année) et Masters of Advanced Studies (4ème année).

Cine junior

Ciné Junior est une formation créée par l’Ecole de Cinéma de Genève et destinée aux jeunes de 10 à 16 ans. Elle est destiné à éveiller la curiosité du jeune public pour le 7e art et leur donner le goût du cinéma, lors de stages durant les vacances scolaires ainsi que lors des mercredis du cinéma.

Cine-club

Notre ciné-club a pour but de présenter aux passionnés du cinéma des films de tous genres. Il permet d’acquérir les outils nécessaires à l’étude de la pratique du cinéma, et est également l’occasion de commenter, d’analyser et de critiquer des films.

FAQ

La réponse à votre question ce trouve sûrement notre FAQ.

Tarifs des formations

Toutes les informations relatives à nos tarifs peuvent être trouvées içi.

Nous rencontrez

 

Malik MALLEM

Rôle: Directeur des Ecoles
Mail: malikmallem@hotmail.com

Président du Conservatoire des Arts, des Sciences et des Lettres

Eliaz CONSTANTINO

Rôle: Directeur Adjoint
Mail: eliaz.constantino@ecole-cinema.ch

Responsable de l’équipe administrative et pédagogique

Marina SERRA JORDANA

Rôle: Assistante administrative
Mail: marina.serra@educasuisse.ch

Gestion des écolages et réseaux sociaux

Anastassia SCHAUB

Rôle: Responsable pédagogique de l’Ecole Cinéma
Mail: anastassia.schaub@ecole-cinema.ch

Professeur d’actorat et direction d’acteur